Décrochage scolaire : plus de 20.000 jeunes réintégrés chaque année

INFO FRANCE INFO par Célia Quilleret

Depuis 2013, les jeunes qui sortent du système scolaire sans aucun diplôme sont moins nombreux. Un plan national d’action contre le décrochage a été lancé il y a un an. Ce qui marche, c’est la prévention, dès le début du collège.

C’est un chiffre qui revient très souvent dans les discours politiques, le nombre d’élèves qui décrochent sans diplôme ni qualification. Selon le ministère, ils sont aujourd’hui 110.000 par an, ils étaient 135.000 il y a 5 ans. En 2013, les efforts du gouvernement ont permis de réintégrer 23.000 jeunes dans un cursus scolaire, en 2014 et en 2015 les résultats sont similaires.

“Tous mobilisés pour vaincre le décrochage”, c’était l’intitulé du plan national de lutte contre le décrochage scolaire, lancé il y a un an. Mardi, la ministre de l’Education nationale présente un premier bilan de cette mesure.

Prévention et retour à la formation

Le ministère met en avant plusieurs mesures en fonction de l’âge des élèves. D’abord, la prévention s’est développée, avec un meilleur accompagnement des élèves ou la possibilité pour les collégiens en difficulté de faire un stage pendant six mois avant de revenir en cours. Cette mesure doit être généralisée. Ensuite, le retour en formation est devenu un droit pour les 16-25 ans. En 2014-2015, plus de 10.000 jeunes sont revenus dans un cursus de formation avec ce dispositif.

Le gouvernement présente donc un bilan positif. Aujourd’hui, il reste tout de même 500.000 jeunes de 18 à 24 ans sans diplôme ni formation (contre 620.000 il y a 5 ans). Cela représente 9% de cette classe d’âge, mais ce pourcentage a diminué et il est surtout plus bas que dans d’autres pays : la moyenne européenne est de 11%.

Pour en savoir + : franceinfo.fr