Hollande veut créer un «parcours citoyen» de l’école élémentaire à l’âge adulte

Par Paul de Coustin

 

Lors de ses vœux à la jeunesse, le président de la République a annoncé vouloir allonger la durée de la Journée défense et citoyenneté à une semaine. Il a également répété son ambition de généraliser le service civique à l’ensemble d’une classe d’âge.

François Hollande veut pousser les jeunes à s’engager, et ce dès leur plus jeune âge. Lors de ses «voeux à la jeunesse et aux forces de l’engagement», le président de la République a annoncé la création d’un «parcours citoyen» de l’école élémentaire à l’âge de 25 ans. Le chef de l’État a une nouvelle fois insisté sur la nécessité de généraliser le service civique à l’ensemble d’une génération, un objectif qu’il souhaite voir atteint en 2020, et a indiqué qu’une réflexion serait engagée autour de la Journée défense et citoyenneté (JDC), qui pourrait voir sa durée étendue à une semaine.

En présence du premier ministre Manuel Valls et de la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, François Hollande a exhorté la jeunesse de France à s’engager, avant de lister les «leviers» proposés par son gouvernement pour les y aider. En premier lieu, la création d’un «parcours citoyen», composé de 300 heures d’enseignement moral et civique, de l’école élémentaire à la classe de Terminale. Ce parcours devra «transmettre aux élèves les valeurs de la République». Les stages en entreprises qui se font en classe de 3ème, au collège, pourront se faire au sein d’associations.

La Journée de défense étendue à une semaine

Dès la rentrée 2016, les élèves recevront, le jour de leur 16 ans, «un livret citoyen». Ce dernier devra leur permettre de découvrir, au fur et à mesure de leur acquisition, leurs nouveaux droits, mais également leurs nouveaux devoirs. «Chaque action sera revendiquée, valorisée, mais les devoirs seront rappelés» a expliqué le président de la République.

François Hollande demande également à son gouvernement d’ «améliorer le contenu» de la Journée défense et citoyenneté (JDC), instaurée après la suppression du service militaire et obligatoire pour tous les garçons et filles de 18 ans. Surtout, le gouvernement devra réfléchir à augmenter sa durée, jusqu’à une semaine. L’objectif? «Orienter les jeunes vers le service civique».

Le service civique va «changer de dimension «

Objet central du discours, et leitmotiv du chef de l’État depuis plusieurs années, le service civique devra être généralisé. «D’ici trois ans, le service civique devra accueillir la moitié d’une classe d’âge, soit 350 000 jeunes par an environ. Pour aller, étape après étape, vers sa généralisation à toute une génération au-delà de 2020» a indiqué François Hollande.

Pour cela, «la petite équipe, le petit budget, les petits locaux» de l’Agence du service civique vont «changer de dimension». Le budget passera de 300 millions aujourd’hui à plus d’un milliard en 2018. L’agence en elle-même sera transformée en un «Haut-commissariat à l’engagement, placé directement auprès du premier ministre» a expliqué le président de la République. Les administrations, ministères, grandes entreprises publiques et agences de l’État seront mobilisées pour accueillir les jeunes. «C’est ainsi que nous obtiendrons la généralisation» a martelé le chef de l’État.

En savoir plus sur etudiant.lefigaro.fr